Régime à suivre pendant la fête de Noël : les aliments à éviter pour une femme enceinte

Partager

Les fêtes de Noël et les fêtes de fin d’année ne sont plus qu’à quelques jours. En cette période de l’année, l’on prépare de généreux et délicieux plats. Néanmoins, les femmes enceintes doivent faire attention quant au régime alimentaire dont elles doivent adopter.

Entre les nombreux repas succulents, les sucreries en abondance, certains aliments peuvent être dangereux pour la santé de la mère et de son bébé. Cet article vous aidera à savoir les aliments à éviter pendant Noël pour une femme enceinte ainsi que des conseils nutritionnels à prendre en compte pour passer de merveilleuses fêtes de Noël.

Les aliments interdits pour les femmes enceintes

Durant les périodes de fêtes, il y a certains aliments qu’une femme enceinte doit éviter. Un régime alimentaire s’impose pour Noël. Les aliments à ne pas manger pour le repas des fêtes de Noël et du réveillon sont les suivants :

  • Les repas à base de viandes de poisson dont la cuisson n’est pas à point ;
  • Les produits à base de lait cru ou mal pasteurisé ;
  • Les produits à base de fromages au lait cru à pâte molle ;
  • Les recettes à base de poissons fumés ou à base de crustacé crus comme le saumon ;
  • Les plats à base d’œufs crus ;
  • Les petits œufs comme le caviar et le tarama.

Comme le repas de Noël n’est rien sans le foie gras, une femme enceinte peut en manger à l’occasion des fêtes. Cependant, le foie gras doit être complètement stérilisé avant d’être consommé. Il faut rappeler que certains de ces aliments contiennent des bactéries qui peuvent occasionner certaines maladies chez les futures mamans. Il est alors important d’éviter tous les aliments qui pourraient nuire à la santé de la maman comme à celle du bébé pendant des fêtes de Noël.

LIRE AUSSI :  Cuisine : recettes de Noël

Les conseils nutritionnels à prendre en compte pour une fête de Noël saine

Ce que peut manger une femme enceinte à Noël

 

Pour vous aider à passer de merveilleuses fêtes de Noël, voici des recommandations nutritionnels à considérer pour les futures mères.

Une alimentation équilibrée

Durant la grossesse, il est important que l’alimentation d’une femme enceinte reste toujours saine et bien équilibrée. Optez pour des aliments riches en vitamine et en protéine. Privilégiez les légumes et les fruits dans votre alimentation au quotidien. Pendant les fêtes de Noël et les fêtes de fin d’année, vous pouvez mettre des noix dans vos recettes de fête par exemple. Les noix sont excellentes pour la mère ainsi que le bébé. On peut trouver dans cet aliment : des protéines, des fibres ainsi que d’autres nutriments essentiels au développement du bébé.

Des hygiènes alimentaires

À l’occasion des fêtes de Noël ainsi que du réveillon, une femme enceinte doit toujours veiller à son alimentation : saine et bien équilibrée. Il est conseillé aux femmes de boire de l’eau en abondance pour maintenir un niveau d’hydratation suffisant. Ainsi, il est aussi essentiel de manger des aliments sains et équilibrés pendant la fête de Noël.

Parallèlement, pour éviter tout risque et pour prévenir des maladies comme la toxoplasmose ou la listériose, des hygiènes alimentaires doivent être tenues en compte. Pour éviter une intoxication alimentaire, il faut s’assurer que les fruits et légumes sont bien lavés avant d’être préparés et dégustés. Il faut aussi respecter la chaîne du froid ainsi que de s’assurer que les repas ne sont pas des aliments congelés ou crus.

LIRE AUSSI :  Les rituels du mois de décembre pour patienter jusqu'à Noël

La consommation de l’alcool

Même si c’est le temps des fêtes, une femme enceinte doit oublier l’envie de boire de l’alcool. Il est recommandé que les femmes enceintes ne consomment pas d’alcool, peu importe la quantité, même si c’est pour Noël. Ce n’est pas une bonne raison. Sachez que l’alcool peut nuire à la santé de la future mère ainsi qu’au développement de l’enfant. En revanche, la cuisson des plats avec de l’alcool n’est pas déconseillée.

La consommation de caféine

Êtes-vous une adepte de la caféine ? Pendant votre grossesse, diminuez le nombre de tasses de café que vous avez l’habitude de boire. Vous pouvez en consommer, mais avec modération. L’excès en consommation de caféine peut avoir des conséquences néfastes sur le développement du bébé.

“La consommation du café durant la grossesse affecterait la croissance du cerveau du bébé”, selon une étude.

En effet, le café peut occasionner des répercussions négatives sur l’enfant. Par exemple, cela peut conduire à un retard de croissance du bébé. À cause d’un excès de consommation de caféine, le bébé aura un petit poids lors de sa naissance.

Même si pendant Noël les repas sont souvent délicieux, les plats sont succulents et généreux, il ne faut pas oublier que les femmes enceintes doivent éviter certains aliments. Pour miser sur la santé de la mère ainsi que de l’enfant, la future mère doit suivre un régime alimentaire strict. Rien de mieux que de suivre ces recommandations nutritionnelles pour pouvoir passer de belles fêtes de Noël et des fêtes de fin d’année.

LIRE AUSSI :  Astuces pour avoir un beau centre de table pour Noël
Partager